Image Quelle combinaison pour de la natation en eau froide ?

Quelle combinaison pour de la natation en eau froide ?

Porter une combinaison permet de bien nager lorsqu'on nage en eau libre, dans les eaux naturelles. De plus, elle protège du froid. Pour choisir correctement sa combinaison, il faut tenir compte de certains critères, les principaux étant la température de l'eau où on va nager et la protection thermique recherchée. Les personnes sensibles au froid vont accorder une grande importance au deuxième critère.

Les caractéristiques d'une bonne combinaison pour la natation en eau froide

Voici les caractéristiques d'une bonne combinaison de nage en eau libre :

  • Confectionnée dans une matière qui glisse et flexible sur les épaules afin d'assurer une aisance dans la rotation des bras lorsqu'on nage. Cependant, elle doit être ajustée tout près du corps
  • Conçue pour permettre plus de flottabilité afin de limiter la dépense d'énergie durant l'effort. La flottabilité augmente avec l'épaisseur de la combinaison
  • Possède un système de fermeture. Cela évite que l'eau pénètre à l'intérieur de la combinaison pendant la nage.
  • Limite la résistance de l'eau pour assurer un bon rendement

Choisir une combinaison en fonction de la température

Non seulement la combinaison va protéger du froid, mais en plus, elle permet de rendre la nage agréable malgré la température. La combinaison est une alliée essentielle du nageur en eau libre.

L'eau est considérée comme froide quand sa température se situe entre 14°C et 17°C. Dans ce cas de figure, il est conseillé d'opter pour une combinaison d'une épaisseur de 4 mm ou 2mm. Une eau est dite tempérée si sa température se situe entre 18°C et 21°C.

Une combinaison de 2 mm d'épaisseur peut alors convenir. Certaines compétitions sportives de haut niveau comprennent une épreuve de natation.

C'est notamment le cas du mythique triathlon Ironman. Pour en savoir davantage sur cette épreuve pluridisciplinaire, vous pouvez vous rendre sur le site Iron web. Le triathlon comprend une épreuve de course à pied, une de natation et une de vélo.

Choisir une combinaison pour la natation en eau froide en fonction de la protection thermique

Idéalement, pour nager en eau froide il faut une combinaison de 4mm au niveau des jambes, du dos et du torse. Cela assure une très bonne protection thermique des endroits du corps qui sont plus sensibles au froid, et en particulier, les reins et le torse.

Il existe de nombreux modèles de combinaison de nage. Pour être sûr du confort de la combinaison, il vaut mieux en essayer plusieurs pour savoir ce que ça donne une fois portée. Le degré d'isolation thermique est un des critères de choix importants.

Il existe un large choix de combinaisons, variables selon l'isolation recherchée. La majorité des combinaisons à manches longues est adaptée pour la nage dans une eau à 16°C à 20°C.

Lorsqu'une épreuve se fait dans une eau inférieure à 16°C, le port d'une combinaison conçue spécialement pour ces températures est impératif.

Il est aussi recommandé de porter un bonnet de bain. Normalement à moins de 12°C, toute compétition est annulée. Pour participer à des compétitions, un certain équipement est requis. En ce qui concerne le triathlon, vous retrouverez plus d'informations sur le site Iron web.